Lorsqu’on parle de cette forme d’athlétisme, on fait allusion à un sport qui tire ses sources de l’acrobatie. C’est un des plus anciens handisports du monde. À la différence de l’athlétisme qui est pratiqué par des personnes dotées de leurs quatre membres, ce sport est plutôt pratiqué par des handicapés.

C’est une discipline très passionnante qui permet à des personnes dépourvues de pieds valides, de pouvoir se sentir en vie et importantes.

Brève histoire de l’athlétisme handisport

Cet handisport voit le jour en 1946 en Grande Bretagne. C’est plus précisément dans l’hôpital de Stooke Mandeville que des personnes dépourvues de membres décidèrent d’organiser une course en chaise roulante.

L’idée va donc être bien reçue et divulguée. C’est dans ce sens que ce paralympische Sport particulier occupe une place importante dans le monde aujourd’hui. Chaque année, il voit plusieurs compétiteurs du monde entier s’affronter.

Les différentes règles de l’athlétisme handisport

C’est l’AIFA qui régule les différentes règles de cette discipline sportive. Bien évidemment, ces dernières tiennent en compte les exigences des personnes infirmes.

Les différentes épreuves de cette acrobatie pour infirmes sont reparties en 18 disciplines parmi lesquels les marathons de 100 mètres à 1000 mètres. Le relais 4 x 100 mètres et 4 x 400 mètres. Le bond en hauteur, en longueur et le triple bond le pentathlon, le marathon, le lancer de boule, de disque, de massue et de javelot.

Chacune de ces épreuves possède également des groupes d’épreuves qui tiennent compte du handicap de chaque participant. Les aveugles par exemple ont la permission de courir aux côtés d’un sportif voyant pour leur servir de guide sur les courses de 100 à 800 mètres.

C’est un handisport qui est devenu très populaire dans le monde aujourd’hui. Ses différentes compétitions sont très attrayantes et procurent un véritable plaisir. Tout est réuni pour donner la chance de la victoire à chaque participant.